Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
MRC - Villejuif

Mouvement Républicain et Citoyen (MRC) à Villejuif : nos convictions, nos prises de position, notre action et celle de notre élu Marc Badel, conseiller municipal de Villejuif.

Articles avec #liberalisme catégorie

Tribune VNV de décembre 2014 : un audit sans perspective pour masquer une gestion d'épicier ?

Publié le 1 Décembre 2014 par Marc Badel dans Tribunes VNV, Audit, Austérité, Libéralisme, Votre élu MRC

La majorité l’avait annoncé, l’audit devait être édifiant sur l’« héritage » légué par la précédente équipe … Las, ce document n’a rien d’un brûlot. Il ne comporte aucune révélation et met en exergue des données déjà connues.

La municipalité, qui prétend faire la chasse au gaspillage et rechercher des économies, a fait réaliser une analyse des finances communales pour un coût de plus de 10 000 euros, alors que ce travail aurait pu être fait en interne.

Ce mauvais signal s’ajoute aux économies de bouts de chandelle et aux remises en cause de projets, sans souci de cohérence.

L’austérité budgétaire se profile, à travers des baisses de dépenses décrétées, sans concevoir de réorganisation structurelle pour préserver les services à la population mais aussi financer une partie des promesses de la majorité.

Tiraillée par ses divisions, dénuée de vision commune, l’Union citoyenne patine, fait du surplace, pratiquant une gestion d’épicier. Elle ne semble avoir ni cap, ni boussole, sinon celle du libéralisme boutiquier.

Elu du MRC, je défends une gestion budgétaire saine évitant toute augmentation des impôts. Il faut bâtir une stratégie de gestion et de développement afin de pouvoir investir pour l’avenir, favoriser la mixité sociale et avoir des services publics de qualité.

Marc Badel - www.badel.fr

commentaires

Tribune VNV de septembre 2014 : non au social-libéralisme : l’urgence d’une autre politique !

Publié le 1 Septembre 2014 par Marc Badel dans Tribunes VNV, Libéralisme, Votre élu MRC, Economie

Suite au cuisant échec des municipales et à la défaite aux européennes, selon Valls, la gauche pouvait disparaitre, avec un probable « 21 avril » en 2017.

Si la gauche a été éliminée en 2002, c’est parce qu’elle n’assumait plus ce qu’elle devait être.

Les mêmes causes produiront les mêmes effets, mais le Président et le 1er ministre s’entêtent à mener une politique sans résultat en termes de croissance et d’emploi…

Pire, le remaniement accentue le social-libéralisme.

Il est urgent de relancer la demande, d’obtenir un euro moins fort pour la compétitivité de nos entreprises et de mener un vrai plan de réindustrialisation !

Marc Badel - www.badel.fr

commentaires